Vertical Bloc Ingénierie

les performances du béton au service de vos projets !

Produit sous avis technique CSTB DTA n°16/14-693*V1

validé pour la construction toutes zones sismiques.

Les points forts du bloc béton Vertical Bloc

Points forts

1) Produit béton

Produit fabriqué en béton de sable et granulats courants à la norme B60 disposant d’un avis technique du C.S.T.B. apportant les garanties nécessaires à un système moderne et innovant.

2) Assemblé au micro-béton

L’assemblage des modules est effectué par la mise en place d’un voile de micro-béton continu venant s’ajouter à la résistance des blocs. Consommation : 73 litres/m2.

3) Qualité du micro-béton et mise en place par pompage

L’utilisation de micro-béton fabriqué en centrales et la mise en œuvre à l’aide de camion malaxeurs et de pompes à mortier optimise :

  • la qualité du micro-béton (dosage, courbe granulométrique, résistance).
  • les solutions de transport sur chantier : horizontale et verticale.
  • le rendement ( 6 m3/h soit une surface de 80 m2)
  • les conditions de travail et la sécurité.
    La solution de pompage du micro-béton permet d’éviter les rajouts d’eau par temps de pluie, la déshydratation par temps chaud et sec, ainsi que tous risques de ségrégation pendant la mise en œuvre.

4) Amélioration du support d’enduit et des résistances à la compression et à la flexion

  • Épaisseur du voile : 15 cm
  • Plus grande cohésion du mur due au maillage du voile de micro-béton à l’intérieur des blocs
  • Continuité du support d’enduit en béton aggloméré due à la suppression des joints, avec moins de spectre et de faïençage
  • Support résistant pour les fixations : « pierre agrafée – bardage »
  • Grande résistance à la compression et à la flexion diminuant les risques de fissures générées par les reprises de charges centrées et excentrées.

5) Possibilité de renfort sur toute la paroi

La continuité du voile de mortier permet de renforcer le mur par simple positionnement d’acier dans les zones nécessaires :

  • Tableaux d’ouvertures
  • Angles
  • Linteaux
  • Dessous de charges, verticales et perpendiculaires
  • Meneaux porteurs

6) Simplicité de la mise en œuvre

La mise en œuvre simple et rapide du bloc est due à la diminution des gestes techniques du fait qu’il nécessite uniquement une prise des aplombs aux abouts et aux angles. Ensuite l’empilage s’effectue à sec sur une hauteur d’étage.L’environnement du maçon est amélioré. Il n’y a plus d’outil de coupe, d’auge à mortier et de truelle sur le poste de travail.

7) Moins tributaire des conditions climatiques

Il n’y a pas de risque de dégradation de la maçonnerie par temps de pluie, ni de rajout dans le micro-béton, le bloc assure une protection. Les risques de déshydratation dus au soleil sont également exclus. Ce système est moins sensible au gel : se limiter à l’emplissage des blocs dans un premier temps.

8) Meilleure utilisation du temps de travail

L’emplissage des blocs n’est pas assujetti à la fabrication et à l’approvisionnement du micro-béton. En fin de journée il n’y a pas de nettoyage des pieds de murs.

9) Mise aux cotes simplifiée

La pose des blocs courants de 60 cm, associés aux blocs de 40 cm et de 20 cm permet d’appareiller les joints verticaux sans coupes. La mise aux dimensions précises de l’ouvrage est assurée par l’utilisation de l’accessoire coulissant.L’amorce de rupture au droit des cloisons transversales des blocs offre une solution supplémentaire de fractionnement.

10) Organisation du chantier

L’organisation du chantier est comparable à celle des chantiers utilisant des panneaux bancheurs.

  • Mise en place des blocs faisant office de banches.
  • Mise en place des armatures aux endroits nécessitant des renforts.
  • Approvisionnement du micro-béton par camions malaxeurs.
  • Remplissage au micro-béton à l’aide d’une pompe par le haut du voile.

11) Augmentation de la surface habitable

L’utilisation de blocs de 15 cm par rapport aux blocs de 20 cm, sur des modules classiques « HLM » permet d’augmenter la surface de 1,5 à 2 m2 sans modifier les cotes extérieures.

12) Adaptation à la réglementation sismique simplifiée

La mise aux normes sismiques 1, 2, 3, 4 est réalisée par simple positionnement d’aciers filants verticaux de Ø 10 conformément à l’avis technique paragraphe 2.34, page 3 "Application Zones Sismiques".